Portail Touristique de la Mairie de Pampelune

Días que faltan para San Fermín

Fêtes de Sanfermí
6-14 juillet

Compte à rebours

  1. Départ
  2. L’Encierro
  3. Conseils pour courir l’encierro

Fêtes de San Fermín. Conseils pour courir l’encierro

Évaluation des usagers:

Évaluer

Accès. Pour faire la course, il est recommandé d’accéder au parcours par les portes de la Plaza Consistorial avant 7h30, et d’attendre jusqu’à l’ouverture des barrières de la police municipale de la Plaza Consistorial ou de la Côte de Santo Domingo. Ensuite, se situer au point choisi pour faire la course. A partir de cette heure, les accès sont fermés et il est interdit de sortir.

Tronçons les plus dangereux. Callejón-Plaza /Ruelle-Arènes (où ont eu lieu huit des quatorze blessures mortelles par coup de corne) et la fin de la Côte de Santo Domingo (trois morts).

Vêtements. Utilisez des vêtements et des chaussures commodes, ne portez pas de poids sur vous.

Demandez conseil à des coureurs expérimentés. L’encierro comporte un risque grave et la massification qu’il entraîne le rend encore plus dangereux. On apprend à courir après plusieurs années de pratique.

Entrer et sortir. Il est aussi important d’apprendre à sortir de l’encierro que s’y introduire. Il existe deux techniques : se positionner petit à petit, pendant que les autres se retirent, ou rentrer dans la foule sans préalablement se chauffer.

Attention au chutes. Il est facile de trébucher et de tomber. De fait, la plupart des blessés le sont à cause de contusions. Il faut regarder à la fois devant, derrière et par terre. Une fois au milieu du troupeau, le plus sûr est de se coller aux taureaux, ainsi aucun coureur ne les gênera plus par devant. Si vous tombez, le mieux à faire est de se replier sur soi-même et de rester immobile.

Taureaux et sonnaillers. Il est facile de les distinguer. Les sonnaillers sont plus grands et osseux, plus vieux, ont les cornes limées aux pointes et portent une sonnaille.

Attention aux taureaux qui sont restés seuls. C’est pour eux la première expérience avec des gens et du bruit. Le plus dangereux est un taureau resté seul, celui qui mène le troupeau et qui charge comme celui qui reste en arrière.

Pasteurs et dobladores. Les pasteurs, situés à l’arrière, essaient de garder le troupeau groupé à l’aide de bâtons et ils attirent également l’attention de ceux qui gênent, touchent ou provoquent les animaux. Les dobladores attendent les taureaux dans l’arène afin de les attirer vers le toril avec leurs capes.

Interdictions basiques. Il est interdit de courir derrière les taureaux ou en sens inverse ainsi que de provoquer les animaux ou de courir en état d’ébriété. Une fois dans les Arènes, il est obligatoire de se mettre sur les côtés et de libérer l’espace central le plus vite possible. Les mineurs (- de 18 ans) n’ont pas le droit de participer. L’espace entre les deux barrières est exclusivement réservé comme refuge pour les coureurs en difficulté et pour le personnel autorisé.

Comment évaluez-vous cette page?
Nos interesa tu opnión.

Lieux d´intérêt

Sèlectionnez une option pour voir la carte

Aller à la carte détaillée